Cookies

En poursuivant vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus adaptés et réaliser des statistiques.

Zora Snake

Chorégraphe

Cameroun

D’origine camerounaise, fondateur du festival international MODAPERF, de
l’espace Labo-Modaperf (laboratoire de recherche artistique et de
fabrique des futurs imaginaires), et créateur de l’association artistique la
Compagnie Zora Snake, il est auteur de plusieurs œuvres artistiques et
chorégraphiques connues telles : « Transfrontalier », « Je suis », « Au-delà de l’humain », « Le départ », « Les séquelles de la colonisation »… est l’un des artistes les plus prometteurs de la scène contemporaine actuelle en
Afrique.
Il remporte le 3 octobre dernier, les Golden Artistic awards, organisé par
Brukmer magazines à Bruxelles (Belgique), après avoir été lauréat en 2019,
premier prix Acogny d’or du concours chorégraphique Africa simply the
Best de Bobo Dioulasso (Burkina Faso), visa pour création en 2017, il a été
en résidence pour son projet « Les masques tombent » dont il a été lauréat
2020-2021 du Goethe Institut. Il est en ce moment dans la nouvelle création
chorégraphique de Serge Aimé Coulibaly intitulée « Wakatt » en tournée
2022-2023.
De son vrai nom TEJEUTSA Zobel Raoul qui, en sa langue traditionnelle
Yemba de l’ouest du Cameroun, veut dire « une personne ayant une forte
empathie», Zora Snake est aussi chercheur et formateur.
Après ses recherches en danse à l’école de sables (Sénégal), à l’espace
Sony Labou tansi (Congo-Brazzaville), l’espace Njara’art (Madagascar),
au Burkina-Faso et ses multiples rencontres avec des chorégraphes d’Af-
rique Francophone, des multiples collaborations artistiques internationaux,
il devient créateur de ses propres projets au Cameroun et à l’international.

Pendant le Festival