Cookies

En poursuivant vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus adaptés et réaliser des statistiques.

Wael Koudaih

Auteur, compositeur, interprète

France - Liban

Né à Nabatieh (Liban) en 1979, Wael Koudeih détient un master professionnel en Arts appliqués de l’ALBA (Académie Libanaise des Beaux Arts) et un post diplôme de L’ENSAD (Ecole Nationale Supérieur des Art Déco de Paris) en art interactif. De 2000 à 2012, sous le pseudonyme de « Rayess Bek », Wael Koudaih devient l’un des représentants majeurs des musiques urbaines dans le monde arabe. Auteur, compositeur, interprète, il participe à des résidences d’écriture et de composition en Europe, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient. A partir de 2012, Wael Koudaih se dirige vers une forme musicale plus performative notamment avec le concert narratif « Good Bye Schlondorff » diffusé dans de nombreux lieux comme le Centre Pompidou, Festival Banlieues Bleues et le HKW (Haus der Kulturen der Welt – Berlin), ou encore Love and Revenge, un concert visuel en duo avec la vidéaste Randa Mirza qui se jouera dans des salles prestigieuses comme la Philharmonie de Paris ou le Louvre d’Abou Dhabi. Il collabore sur des projets très variés, tel que « Hommage à Mahmoud Darwish » de Rodolphe Burger, « These Shoes are made for walking » danse contemporaine de Nancy Naous et « Ce qui nous regarde », théâtre documentaire de Myriam Marzouki ou encore «Nathan le Sage» mise en scène par Nicolas Stemann.

Pendant le Festival