Cookies

En poursuivant vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus adaptés et réaliser des statistiques.

Ali Chahrour

Chorégraphe

Liban

Né à Beyrouth où il vit toujours. Ali Chahrour est chorégraphe et danseur. Diplômé en études théâtrales et danse dramatique à l’Université libanaise, il multiplie et approfondit ses expériences en France, en Allemagne et au Pays-Bas. Très vite, il fait le choix de s’affranchir des diktats de la danse contemporaine occidentale et forger sa propre grammaire chorégraphique, très sensible et très politique, jouant du corps-fiction, du verbe et du chant. En 2011, il créé sa première pièce de danse On Lips, Snow. S’intéressant aussi bien aux liturgies funéraires dans la trilogie sur la mort - Fatmeh (2014) ; Leïla se meurt ( 2015) ; May he rise and Smell the Fragance (2017 ) qui met en corps des non-professionnels - qu’à l’amour dans la trilogie - Layl-Night (2019) ; Du temps où ma mère racontait (2020) ; The Love behind my eyes (2020) -, Ali Chahrour interroge sans relâche les mythes, les dynamiques sociales, et la complexité des relations de pouvoir qui existent entre le politique et le religieux. Et qui exacerbe les violences - elles sont incorporées -, à l’image de la société libanaise dans laquelle Ali Chahrour a grandi et vit ; des violences auxquelles il ne se résoud pas.

Pendant le Festival