Cookies

En poursuivant vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus adaptés et réaliser des statistiques.

Édito

Les Rencontres à l’échelle dédiées à la création contemporaine internationale, rassemblent des écritures, font découvrir des gestes et des volontés de penser le monde, mues par la conviction qu’il est nécessaire de partager ces expériences avec une communauté vivante, celle des spectateur.trice.s.

La seizième édition est composée de 4 temps entre le 15 juin et le 30 novembre 2021.
Un calendrier qui s’est ajusté à l’imprévu, aux annulations passées, aux créations empéchées mais aussi aux envies et aux nécessités qui ont surgi dans le contexte de la pandémie.

Dans des salles, dans des cours ou des jardins, la journée et la nuit, dedans ou dehors, sur des écrans, en ligne, il y aura une façon de se retrouver dont on fait le pari que l’improvisation aura la part belle.

Cette édition constitutée par l’envie de rester en mouvement, celle de nous perdre plûtot que de nous enraciner, convoque des récits qui traversent tous la question des identités, qui suis-je ?, sans occulter la question des lieux, où suis-je ?
Il ne revient pas au même de vivre et de travailler, d’écrire et de créer à Bruxelles ou à Alger, à Paris ou au Caire, à Zurich ou à Brazzaville, à Téhéran ou à Ouagadougou, à New York ou à Marseille. Parce que si les artistes résistent à devenir des fanions ou à être isolées dans des pavillons, c’est à dire à représenter autre chose qu’elles.eux mêmes, nommer le lieu où l’on vit et pense n’est pas neutre.
Les conditions dans lesquelles nous vivons déterminent la façon dont nous avançons. Une partie de la programmation, notamment dans le cadre de la saison Africa2020, en témoigne sensiblement ; rien ne saurait mieux servir le repli sur soi que de se refermer sur un local, qui oublierait que c’est sa porosité avec le lointain qui le tien en éveil.

Cette seizième édition, imaginée en partie avec les ricochets de celle qui a été annulée l’an dernier, est conçue avec l’incertitude en ligne de mire et l’imprévisible comme l’innatendu pour appréhender le vivre-après - le vivre avec - le vivre en face de - le vivre autrement… quoi qu’il en soit.

Julie Kretzschmar
& l’équipe des Rencontres à l’échelle - Bancs Publics.