Cookies

En poursuivant vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus adaptés et réaliser des statistiques.

Sous un ciel bas de Waël Ali

En tournée

Festival Vagamondes

Présenté en ligne jeudi 21 janvier à 20h, dans le cadre du festival Vagamondes à la Filature Mulhouse.
À retrouver sur la page Youtube du festival le 21 Janvier à partir de 19h.

Comment faire du théâtre quand le réel qu’on tente de saisir est affecté par de perpétuels et violents changements, jusqu’à se dissiper ? Comment faire du théâtre en temps de guerre lorsqu’on est en dehors du pays ? Pour qui fait-on ce théâtre ici ?
Sous un ciel bas est un aller-retour entre deux cheminements, deux voyages. C’est un spectacle de théâtre documentaire qui s’appuie sur un récit fleuve et aussi un texte éclaté, morcelé.
Waël Ali, metteur en scène syrien installé en France, fait cohabiter deux écritures, deux registres, l’intime et le politique, qui mettent en dialogue une multitude de regards et plusieurs temporalités qui convergent vers un même objet : un territoire toujours en fuite.
Sous un ciel bas met en scène la figure de Jamal, un documentariste syrien, installé en France depuis plusieurs années. Il a la quarantaine comme Waël.
Il se sent pris au piège d’une situation qui l’empêche de créer des images, « comment je peux regarder, rien que regarder le présent alors que je n’ai plus de passé qui m’appartienne ».
Obsédé par l’idée de la perte de son passé, impuissant face à la disparition des lieux abandonnés ou détruits de sa mémoire, il voit aussi ses amis s’éparpiller un peu partout dans le monde. Il raconte à Waël que les lieux de sa jeunesse ont disparu, les maisons qu’il fréquentait sont désertées et ceux qui composaient son petit monde à Damas sont désormais installés dans différents pays.