Cookies

En poursuivant vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus adaptés et réaliser des statistiques.

Fatoumata Bagayoko

En résidence

La chorégraphe Fatoumata Bagayoko vit là où elle est née, à Bamako. Très impliquée au sein de la société malienne, vis à vis de ses traditions et des mutations qui la guettent, elle mène des actions d’éducation artistique au sein de l’association qu’elle préside, la Compagnie Jiriladon, encadre depuis plusieurs années un groupe de jeunes filles de son quartier et enseigne la danse à des enfants en difficulté et jeunes marginalisés dans des centres d’accueil de Bamako, notamment avec le soutien de Arts Cultura y Desarrollo (ONG espagnole) et de eeg-cowles Foundation (USA).
Elle se forme auprès de chorégraphes africains et européens, entre autres Opiyo Okach, Pierre Doussaint, Serge Aimé Coulibaly, Reggie Wilson, Gregory Maqoma, Herman Diephuis, Germaine Acogny, Régine Chopinot, Auguste Ouédraogo, Bienvenue Bazié.
Elle crée son solo Fatou t’as tout fait au Festival Dense Bamako Danse en novembre 2015. Il obtient le Premier Prix de la Fondation Orange Mali, puis le Premier Prix du concours Simply the Best 2016 à Ankata au Burkina Faso et le ZKB Acknowledgement Prize 2017 au Zürcher Theater Spektakel en Suisse. Ce solo est accueilli par les Rencontres à l’échelle lors de son édition 2019