Suleiman
© Pascal Le Segretain - Getty Images

Elia Suleiman réalisateur Palestine

Né à Nazareth le 28 juillet 1960, Elia Suleiman vit à New York de 1981 à 1993. Durant cette période, il réalise ses deux premiers courts-métrages : Introduction à la fin d’un argument et Hommage par assassinat, qui lui valent plusieurs récompenses. En 1994, il s’installe à Jérusalem où la Commission Européenne le charge de créer un département Cinéma et Média à l’Université de Birzeit. Son premier long-métrage Chronique d’une disparition reçoit le prix du Meilleur premier film au Festival de Venise de 1996. En 2002, Intervention Divine remporte le Prix du Jury au Festival de Cannes et le prix du Meilleur film étranger aux European Awards à Rome. Le Temps qu’il reste, a été sélectionné en Compétition lors du Festival de Cannes 2009. En 2012, Elia Suleiman réalise le court-métrage Diary of a Beginner, inclus dans le long-métrage collectif 7 Jours à La Havane présenté la même année au Festival de Cannes, dans la section Un Certain Regard. En 2019, It must be heaven remporte une mention spéciale au Festival de Cannes.

Projet(s) associé(s) :