Nebie

Adonis Nebie chorégraphe et danseur Burkina Faso

Originaire du Burkina Faso, Adonis Nebie est connu pour son énergie, sa fluidité et sa vitesse dans l’exécution des mouvements. En 2001, il intègre la compagnie Teguerer Danse et devient le principal interprète des pièces de Souleymane Porgo jusqu’à la disparition de ce dernier. Avec Sigue Sayouba et Kafando Idrissa, Adonis Nebie choisit de pérenniser la compagnie. Parallèlement, en 2004, il intègre la Compagnie Irène Tassembédo et danse dans Souffles, Carmen, Sacre du tempo et Allah garibou. Il suit plusieurs formations avec différents chorégraphes tels que Salia Sanou, Seydou Boro, Vincent Mantsoe, Opiyo Okach, Wim Vandekeybus et Patrick Acogny. Par la suite, Germaine Acogny le choisit pour suivre une formation à l’École des Sables au Sénégal. En 2011, il rejoint la compagnie Faso Danse Théâtre du chorégraphe Serge Aimé Coulibaly. La pièce À suivre, sa première création au sein de la Compagnie Teguerer Danse, est sélectionnée au huitième concours des rencontres chorégraphiques Danse Afrique Danse à Bamako. Un passage remarqué qui permet à Adonis Nebie d’être accueilli en résidence à la Gomera et à El Graner à Barcelone. Il y crée son solo Looser, présenté pour la première fois en décembre 2012 au festival Dialogues de Corps à Ouagadougou. La même année, il présente sa pièce Me-Tisser en collaboration avec la compagnie Eolo à l’Opéra de Lyon, programmée en 2014 dans le cadre de la Biennale de danse de Lyon. En 2013, il crée Ballet Démocratique, un duo avec la danseuse congolaise Fanny Mabondzo imaginé à Dakar et à Saint-Louis au Sénégal. La pièce est présentée au festival Duo Solo à l’Institut français de Saint-Louis. Le solo Spirit a été proposé dans une première version au festival Urban Arts d’Abidjan en 2014, puis présenté au Pavillon Noir à Aix-en-Provence en juillet 2015 à l’occasion des trente ans du Ballet Preljocaj. En 2016, la pièce est en re-création dans le cadre du dispositif Visas pour la création de l’Institut français, en partenariat avec Mulitcorps au Bénin, L’échangeur – CDC Hauts-de-France et La Briqueterie – CDC du Val de Marne. En 2017, Adonis Nebie entame une nouvelle recherche dans le cadre du programme international 1 Space en collaboration avec un artiste palestinien. Ce duo bénéficiera de temps de travail au Ballet C de la B et du regard extérieur de leur dramaturge Hildegard De Vuyst. Au-delà de son engagement d’interprète et de sa démarche de chorégraphe, Adonis Nebie est impliqué dans la transmission. Il dirige et anime régulièrement des formations et des ateliers, en Afrique et à l’international.

Projet(s) associé(s) :