Danse

Without Damage

  • jeudi 15 novembre à 14h30
    samedi 17 novembre à 22h

  • durée 1h30
    15€ / 10€ — PASS 13€ / 8€

  • Le titre de la pièce se veut rassurant, aucun tort ne vous sera fait, no damage. Faut-il s’y fier ? Mohamed Fouad a la malice chevillée au corps. En commençant par une version littérale, très juste, de l’expression « écriture chorégraphique », Mohamed Fouad écrit, à la craie sur le sol, une trace avec son propre corps. Le ton est donné, dare-dare, rien ne vous sera épargné, vous saurez comment on fabrique un spectacle. Performance tournée dans tous les sens telle un Rubik’s Cube, Without Damage est l’occasion pour le chorégraphe et danseur égyptien de recomposer avec les outils de sa discipline, un catalogue inventif. Du corps compas à l’espace en fragments, du sol graphique à la spirale du mouvement, jusqu’au discours contractuel invitant le public à monter sur scène et se donner en public, donc à lui-même, en échange d’une contribution financière. Face à ce jeu du bonneteau d’un nouveau genre, on est happé, séduit par la harangue obstinée de Mohamed Fouad et brusquement éclairé sur le but ultime de son propos : témoigner de la violence de la marchandisation de l’art et interroger le devenir de la création en temps de crises, ailleurs et ici même.

    In this solo, Egyptian dancer and choreographer Mohamed Fouad reveals the danger in treating art as a commodity, and questions the future of creativity in a period marked by crises. This original and amusing critique focuses on different aspects of choreography.

    • en coréalisation avec la Friche la Belle de Mai
    • production

    • Orient productions, D-CAF Festival

    • soutiens

    • Tamasi performing arts collective, Studio Emad Eddin Foundation