théâtre

Three Rooms

  • vendredi 24 novembre à 19h
    samedi 25 novembre à 19h

  • en arabe et en anglais surtitré en français

  • Tout est parti d’une réalité : Amal, Hatem et Kathryn veulent créer ensemble Personal Empathy Machine, imaginé à partir du refus de visa de sortie du territoire que le gouvernement turc oppose à Hatem, écrivain syrien. Amal est syrienne aussi, Kathryn est anglaise. Alors, puisqu’ils ne peuvent être physiquement réunis, ils trouvent une autre modalité de représentation : une « performance à distance » qui utilise la technologie pour pallier l’absence, et laisse ainsi les contraintes déterminer la forme de leur œuvre collective. Sur scène, ceux qui ne sont pas là deviennent ainsi le point focal du spectacle qui suit l’aventure épistolaire 2.0 d’un couple d’amoureux que la guerre en Syrie éloigne. Mais il est des distances dont la technologie ne peut pas toujours nous affranchir.

    Created by Syrian actress Amal Omran, Turkish author and actor Hatem Hadawe, and English performer Kathryn Hamilton, Three Rooms is a “remote performance” which uses technology to compensate for physical absence – originally due to the visa problems preventing the trio from performing together in a single location.