théâtre performance

Still in Paradise

  • mercredi 15 novembre à 20h
    jeudi 16 novembre à 20h30

  • durée : env. 2h

  • Qui est l’Autre et comment pense-t-il ? Cette interrogation est le leitmotiv de la performance à deux têtes née de la rencontre entre Yan Duyvendak et Omar Ghayatt. Still in Paradise prolonge Made in Paradise, créée en 2008 avec Nicole Borgeat, qui dénonçait déjà l’idée d’un soi-disant “choc des civilisations” au lendemain du 11 septembre. Or, depuis cette première création, les antagonismes entre le monde occidental et le monde musulman, loin de se résorber, nourris par les médias et l’actualité, n’ont fait que se creuser. Yan Duyvendak et Omar Ghayatt ont donc senti l’urgence et l’absolue nécessité de reprendre le spectacle.

    Au cours d’une foire d’empoigne affublée d’un masque démocratique, les spectateurs sont amenés à voter pour voir cinq des douze fragments imaginés au fil des ans par les artistes, garantissant ainsi l’unicité de chaque représentation. Entre récits documentaires, autofiction, travail à partir d’images, interaction avec le public, les scènes possèdent chacune leur unité, leur fonctionnement, leurs règles. Par leur mise en jeu, les deux performeurs, et leur interprète Georges Daaboul, invitent les spectateurs à se déplacer au sens propre comme au sens figuré, tel un groupe d’individus, à travers leurs préconceptions, à questionner leur rapport à une altérité et une identité prétendues. Comme dans une salle aux miroirs où l’individu, voire l’Occident, cherchant une altérité, se retrouve face à ses propres représentations.


  • "La performance qu’ils portent à bout de bras témoigne d’une expérience réussie de l’altérité." sceneweb.fr, Christophe Candoni  
    A écouter sur France Culture
    La Grande table d'été avec Yan Duyvendak, Omar Ghayatt et Georges Daaboul (juillet 2017)
    France Culture, partenaire des Rencontres à l’échelle