photographie

Ikbal / Arrivées

  • 25 novembre au 18 février 2018
    vernissage vendredi 24 novembre à 18h

  • du mercredi au vendredi de 14h à 19h
    samedi & dimanche de 13h à 19h
    tarifs : 5€ /3€ / gratuit

  • A travers les objectifs de la jeune garde des photographes algériens, Ikbal – Arrivées offre un regard croisé sur l’Algérie contemporaine. Une exposition de grande envergure, regroupant 400 clichés sélectionnés par Bruno Boudjelal, qui avait mené en 2015 un atelier de formation à la villa Abdellatif à Alger, en vue des Rencontres Photographiques de Bamako. Au final vingt photographes, pour la plupart âgés entre 20 et 30 ans, offrent un témoignage vibrant de la vie du pays et de sa scène photographique, marquée historiquement par l’impact et le quasi monopole du photojournalisme. A l’instar de Fethi Sahraoui, Abdo Shanan, Youcef Krache et Sonia Merabet du Collectif 220, ces flamboyants représentants portent pour certains des noms ayant déjà ostensiblement voyagé. Déterminés à s’affranchir d’un néo-colonialisme artistique qui les assujettit aux standards et aux goûts occidentaux, ces photographes ouvrent et s’emparent d’autres possibles de représentation plus authentique du monde qu’ils côtoient et dans lequel ils vivent. Animés par “une envie forte de montrer, de dire et de raconter leur pays”, leurs regards capturent tour à tour des fragments de vie intime ou sociale, des instantanés de réel citadin ou rural, visitant les thèmes du chômage, des migrants, de l’exil ou de la religion, dans des versions brutes ou poétiques. Des récits photographiques expérimentaux d’une justesse indispensable.

    For the exhibition Ikbal / Arrivées, Bruno Boudjelal has selected approximately 400 photographs by a new generation of men and women seeking to portray contemporary Algeria. These multiple perspectives form a panorama of a vibrant photographic scene – visions of a country in movement.


    Autour de l’exposition : L’Algérie, nouveaux regards.

    Rencontre publique en présence des photographes le samedi 25 novembre à 11h
  • Production : Ville de Paris, Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel, Ambassade de France en Algérie, Institut Français Algérie, Ministère de la Culture Algérien, Wilaya d’Alger. En partenariat avec la Cité Internationale des Arts et le Musée d’Art Moderne d’Alger. À Marseille, l'exposition est présentée en coréalisation avec la Friche la Belle de Mai.


  • " Le résultat est bluffant. Les portraits tout en mouvement de Rahiche Hamid dégagent une incroyable énergie. " Siegfried Forster, RFI
    " Etonnement et émotion parcourent cette exposition, dans une fraîcheur qui n’exclut pas (au contraire) la maîtrise technique et artistique." Ameziane Ferhani, El Watan