théâtre

Before the Revolution

  • mardi 21 novembre à 19h
    mercredi 22 novembre à 21h

  • en arabe surtitré en français
    durée 40 min
    15€ / 10€ / PASS Soirée

  • Le soulèvement de la place Tahrir en égypte, épicentre médiatisé du Printemps arabe, répond à des années d’oppression, de déception, de violence et de frustration. Ahmed El Attar, chef de file du théâtre indépendant égyptien, revient sur les prémisses de cette révolte pour mieux en saisir l’avènement.

    Deux acteurs, côte à côte, appellent leur souvenir dans un mouvement croisé pour reconstituer le passé, entre fiction et réalité. S’y emmêlent les préoccupations propres à chacun : l’amour, la famille, l’avenir, l’argent, l’oppression. Par le traitement théâtral minimaliste et fondamental qu’il opère, l’artiste cairote laisse le soin au spectateur d’établir les relations et les parallèles entre ce qui fait mémoire et la mémoire collective qu’il reste à construire.

    Documentary meets fiction in this performance by the internationally renowned Cairo artist Ahmed El Attar, who takes us back to Egypt before the 2011 revolution. Two actors engage in a series of reflections on a range of themes, including love, family, oppression, money, the future and the other.

  • spectacle créé le 6 octobre 2017 au Rawabet (Le Caire)

    production  Orient Productions, The Temple Independent Theatre Company

    coproduction La Filature - Scène Nationale de Mulhouse, Tamasi performing arts collective (Le Caire)

    soutiens Swedish International Development Agency et de l'ONDA, l'Office National de Diffusion Artistique.

    en coréalisation avec la Friche la Belle de Mai

  • « Ahmed el Attar est réputé têtu – comme les gens du Sud de l’Egypte. Il a grandi au Caire, il a très vite compris que dans la ville des klaxons, il fallait créer des poches de silence. Des espaces nouveaux. Créer du temps. Au théâtre il travaille le langage et ses pièges – il a compris très vite que la langue était dévoyée : on vous ment, on vous manipule, on vous dit le contraire de la vérité. Il a grandi avec des mensonges, des faux discours. Alors sur scène pendant près de quinze ans, il a mis au centre : des conversations de café, des coups de téléphones, des entretiens d’embauche… il a collé des bouts de réalité pour faire entendre l’absurdité. » Aurélie Charon, France Culture, mai 2017.

     
    France Culture, partenaire des Rencontres à l’échelle