Delore
Sean Hart

Jean-Paul Delore metteur en scène France

Metteur en scène ,auteur et comédien sous la direction de Bruno Boëglin, Yves Charreton, Jean Yves Picq,Robert Gironès, Marie Christine Soma et dans ses propres spectacles. Directeur artistique de la compagnie lyonnaise LZD - Lézard Dramatique depuis 1999. Il écrit et crée : Départ (82) Encore (92) Dommages (95) Suite (97) Divagations régionales (98) Absences de problèmes (00) et met aussi en scène des textes de E.Delore (Départ, Artic Bay, A L’Ouest), E. Joannes (La forêt des Zuckers) puis de M.Couto, M. Bey Durif, E.Durif, H.Michaux, Ph.Minyana, N.de Pontcharra, J.Y Picq, R.M Rilke, J.M Synge, S.L Tansi. A la frontière des genres (son travail le poussant, un temps, à la rencontre et à la création avec des  »groupes » inhabituels : sportifs, jeunes en difficultés et lycéens) sa démarche l’amène progressivement à travailler dans la proximité de musiciens et de compositeurs contemporains dessinant les contours d’un théâtre musical original (Les Hommes en 97 ; Mélodies 6 en 2001 ) initiant un compagnonnage entre LZD et le collectif ARFI (Lyon) encore d’actualité en 2016. En 1996 la compagnie LZD commence une résidence (jusqu’en 2002) à Vaulx-en-Velin. L’année 1996 marque également le début d’une longue collaboration avec Dieudonné Niangouna interprète, à ce jour, dans 6 spectacles de la compagnie et de multiples performances et workshops. En 2000 il devient artiste associé au TPV Théâtre Paris Villette ­Paris jusqu’à la fermeture de ce théâtre en 2013. Depuis 2002 Jean Paul Delore dirige les Carnets Sud/Nord, laboratoire itinérant de créations théâtrales et musicales en Afrique Subsaharienne, Australe au Brésil et en France et réalise alors les spectacles : Affaires Etrangères , Songi Songi , Kukuga Système Mélancolique, Un Grand Silence Prochain, Peut­Etre et Carnet 17 (Le Récital) ainsi que de très nombreuses performances dans les grandes villes de ces régions et pays. Les carnets Sud/Nord réunissent alors un grand nombre d’artistes étrangers autour d’un collectif de plasticiens, vidéastes, éclairagistes, dramaturges : Catherine Laval, Sean Hart, Patrick Puechavy, Isabelle Vellay. En 2009 il créé kukuga système mélancolique 10 à Johannesburg/Maputo/Paris/Saint Etienne, puis Parhasards.fr ­ Paris, une première expérience de théâtre on line. En 2012 au TNP Villeurbanne, sous le titre « Dernières nouvelles de l’en delà » il rassemble 4 de ses derniers spectacles : Langues et Lueurs ( création A Vaulx Jazz 2011­ Jazz Villette festival- Banlieues Bleues), Ilda et Nicole (création Rio De Janeiro 2011­) ­ Ster City (création Studio Théâtre de Vitry 2011), Sans Doute (céation Vennissieux­). Ces spectacles sont ensuite diffusés au niveau national et internationnal renforçant ses liens avec de nombreux musiciens improvisateurs parmi lesquels Bebson de la Rue, Dominique Lentin, Alexandre Meyer,Yoko Higashi, Xavier Garcia, Guy Villerd, Frédéric Minière, Louis Sclavis, Lokua Kanza, Sébastien Boisseau, Chico Antonio, Joel Rabesolo et affichant son intérêt pour les écritures contemporaines d’auteurs africains francophones, lusophones et anglophones (S.L.Tansi, Mia Couto, D.Marechera). En 2013 Sans Doute « oratorio hard baroque », est présenté dans la programmation in du 67 ème festival d’Avignon. Le spectacle Ster city effectue une tournée dans 15 pays d’Afrique en 2014. Durant cette période il poursuit ses activités pédagogiques tant en France qu’à l’étranger (Alger/Tananarive/Johannesburg/Brazzaville). Jean-Paul Delore est invité en novembre 2015 au festival Dream City de Tunis et crée avec Souad Ben Slimane Les Hommes de Sabra. Cette même année il met à nouveau en scène les musiciens du collectif musical ARFI dans Les Hommes Maintenant. En Avril 2016 il adapte et met en scène le roman Machin la Hernie de S.L.Tansi interprété par Dieudonné Niangouna et Alexandre Meyer au Tarmac (Paris). A l’automne 2016 il créé Macbeth quand même, pièce pour 4 acteurs de Johannesburg, au chateau rouge d’Annemasse, à la Comédie de Saint Etienne, au festival théâtral du Val d’Oise, au festival Les Rencontres à L’Echelle à Marseille.

Projet(s) associé(s) :