danse

These shoes are made for walking

  • vendredi 13 novembre à 21h

  • durée : 50 min
    tarifs : 10€ / 14€

    RESERVATIONS : auprès du Théâtre de la Criée : 04 91 54 70 54 (mardi au samedi de 12h à 18h) ou en ligne en cliquant ici.

  • Originaire du Liban, la chorégraphe Nancy Naous a vécu les événements du Printemps arabe intensément. Les espoirs soulevés, mais aussi l’escalade de violence qui s’en est suivie, le sang versé, les vies fauchées, les dérives généralisées. Une image l’a tout particulièrement marquée : le corps tendu, révolté des manifestants qui lui sont soudain apparus comme des danseurs de dabké. C’est en s’inspirant de cette danse traditionnelle orientale que Nancy Naous explore la résonance que la violence peut trouver dans nos corps. Débarrassés de leur folklore, combinés au vocabulaire contemporain, les mouvements du dabké – frappé des pieds, saut, vibration des épaules – composent un langage puissamment éloquent pour « dire » les soubresauts qui secouent le monde arabe. Sur les séquences électroniques qu’orchestre en direct le musicien Wael Koudaih, les deux figures de These shoes are made for walking donnent de leur personne pour dénoncer l’oppression et faire barrière à l’obscurantisme. Rester prostré sur un fauteuil ou continuer d’avancer ? Nancy Naous a choisi : les chaussures sont faites pour marcher.