danse

Sa prière

  • vendredi 6 novembre à 19h30

  • solo de 35 minutes
    tarifs : 10€ / 8€

  • Solo taillé dans une veine documentaire, Sa prière s’appuie sur une conversation entre Malika Djardi et sa mère. En voix off, Marie-Bernadette Philippon, devenue Aïcha Djardi, raconte sa conversion à l’Islam et sa pratique quotidienne de la religion. Sur le plateau, le corps de sa fille accueille sa parole, l’illustre, en prend le contre-pied ou s’en extrait tout à fait. Bien que foncièrement différentes, les trajectoires des deux femmes laissent entrevoir de surprenantes correspondances, qui tiennent du rituel, de l’engagement et de la croyance. Loin de vouloir opposer son monde à celui de sa mère, la jeune chorégraphe explore leurs communes interrogations face à ce qui nous transforme. À la prière d’Aïcha, Malika répond par une foi inébranlable en la danse. Faite d’énergie explosive et d’émotion savamment contenue, celle-ci électrise de bout en bout sa première pièce, intense et sensible. Le témoignage dansé d’une relation faite de liberté et d’affinités assumées.