Shafik
DR

Mohamed Shafik danseur, chorégraphe

Danseur né en 1973 au Caire, Mohamed Shafik débute au sein de la Troupe Nationale de Danse pour les Arts Folkloriques en 1992 et rejoint la Compagnie Danse Théâtre de l’Opéra du Caire, dirigée par Walid Aouni, de 1993 à 2002, où il participe à toutes ses créations. Il crée pour les pièces de la Compagnie Danse Théâtre un solo dans In the beginning there was dance et un trio dans The Scarecrow. Proche du Physical Theater, et après quelques créations soli presentées en Egypte, il présente en 2003 un duo en collaboration avec Laurence Rondoni, au CND à Paris au CCN de Tours, Bel Arabi Feel. A sa suite, il propose le projet d’une pièce théâtrale et chorégraphique pour interprètes, musicien, chanteur d’opéra et métallurgistes. Hadid est créé en 2004 avec Laurence Rondoni. En 2006, en France, il chorégraphie la fable Le Loup du Chien pour La Petite fabrique et Les maux de Soqoot El Zakera ( For the Pains in the Back) en collaboration avec Laurence Rondoni pour le Centre National de la Danse et la Bibliothèque d‘Alexandrie ( deux pièces labellisées «francofffonies !»). Il est ensuite invité à créer le solo It’s not the sounds of the birds, it’smy stomach dans le cadre du Vif du Sujet SACD/ Montpellier danse06. Il obtient une bourse du Ministère français des affaires étrangères dans le cadre des Résidences internationales d’artistes au Couvent des Récollets de la Ville de Paris. Il poursuit son travail de chorégraphie avec Laurence Rondoni en résidence à l’Echangeur, scène conventionnée de Fère-en-Tardenois, et en France, tout en menant ses projets personnels en Egypte.

«Mohamed Shafik, ancien de la troupe de l’Opéra du Caire qui signe la conception et la scénographie, oppose le fer qui forge l’Orient à la pensée loukoum.» Marie Christine Vernay, Libération, 28/09/2004, au sujet de la création Hadid.

Projet(s) associé(s) :