Raynaut
© AREP-Compagnie

Emmanuelle Raynaut performeuse France

Emmanuelle Raynaut est performeuse. Son travail se situe à la frontière des arts plastiques et des arts vivants.

Après des études de sociologie politique et d’histoire de l’art en France, elle obtient un diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure des beaux-arts de Turin. Elle vit d’abord en Italie, y montre régulièrement son travail, ainsi qu’en Allemagne (Griesbad Galerie), puis s’installe à Buenos Aires en 1995 où elle élabore divers projets pluridisciplinaires. Après diverses résidences (Le Caire 2001/2002 projet UNESCO), Brésil (2004-2005/Alliance Française), elle revient en France et s’y installe en 2006 de façon permanente. Son travail se tourne exclusivement vers l’expérimentation du vivant et de ses représentations, et, en 2007, elle crée la compagnie multimédia AREP basée en Touraine.

Depuis dix ans le travail d’Emmanuelle Raynaut est présent dans des collections privées et publiques (Fonds National d’Art Contemporain). Ses œuvres ont été montrées en Italie, Allemagne, Canada, Argentine, Brésil dans des Centres d’Art, galeries, théâtres, musées, friches. En France, entre autre à partir de 2006 : Nuit Blanche 2006 (Curateur Nicolas Bourriaud et Jérome Sanz), Musée Cluny du Moyen Age 2007, Nuit Blanche 2008 (curateur Hervé Chandès), CENTQUATRE, Seconde Nature, Friche Belle de Mai dans le cadre de Marseille Provence 2013,  Espace Pasolini, Musée des Beaux-Arts de Valenciennes, Festival NEXT-International...

Dernièrement, ses projets ont bénéficié de nombreuses résidences de création, notamment au CENTQUATRE, Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, UMAM-the Hangar (Beyrouth), Musée du Vatican/Musée d’Art Contemporain (Rome), Friche belle de Mai, Théâtre du Merlan, Corsino N+N - Scène Européenne de Création Chorégraphique et Numérique, « dans les parages » Compagnie Christophe Haleb.

Depuis 2010 ses créations sont régulièrement soutenues par le CNC, dispositif Dicream pour les nouvelles écritures.

Projet(s) associé(s) :