Gonzalez
© Simon Gosselin

Thomas Gonzalez comédien, metteur en scène France

Après une formation à l'ERAC, il a travaillé comme acteur auprès d'Hubert Colas, Pascal Rambert, Yves-Noel Genod, Jean Louis Benoît, Le collectif «Lumières d'Août» et Alexis Fichet, Frédéric Deslias, Benoit Resillot, Benjamin Lazar. Avec Thierry Bédard, il joue en 2004 au Festival d’Avignon dans En enfer et QesKès de Reza Baraheni, auteur iranien avec lequel il collaborera à nouveau en 2012. Au cinéma il joue dans Beau Rivage de Julien Donada. Il met en scène en 2003 Munich-Athènes de Lars Norèn et Ivanov. En 2006, il présente dans le studio de La Criée à Marseille, La Chouette aveugle de Sadegh Hedayat. En 2007 à Montévidéo et à Mains d’œuvre, il crée Elias suspendu ou sept variantes d’une errance dans l’obscurité adapté d’un roman de l’iranien Reza Baraheni avec la participation en scène de l’auteur. Hamlet exhibition est créé en deux temps, en 2007 aux Bancs Publics à Marseille, puis en 2008 à Montevideo à Marseille repris à Bari (Italie) pour la Biennale des Jeunes Créateurs de l’Europe et de la Méditerranée. En 2009 il crée «Machin la Hernie», texte inédit à la scène de Sony Labou Tansi à la Friche de la Belle de Mai dans le cadre des Rencontres à l’Échelle, repris à la Nuit Blanche à l’automne 2010. En 2010 il met en route TRIBUNES, un dispositif de commande passée à six auteurs importants de la littérature-monde, invités chacun à créer une glose poétique, sorte d’exégèse désordonnée, génésique et fragmentée, six textes qui donneront lieu à trois performances en 2011, 2012 et 2013 mises en espace par Thomas Gonzalez au Festival ActOral. Deux préfaces aux TRIBUNES ont été présentées en juillet 2010 avec Reza Baraheni au Festival Imaginez Maintenant, puis à l’automne 2010 avec Mourad Djebel dans le cadre des Rencontres à l’Échelle.