Benfodil
DR

Mustapha Benfodil auteur, journaliste

Dramaturge, poète, auteur de romans et nouvelles, Mustapha Benfodil est aussi journaliste au quotidien El Watan. A partir de 2001, il écrit régulièrement pour le metteur en scène Mustapha Aouar1, directeur de Gare au Théâtre à Vitry-Sur-Seine, et participe à plusieurs expériences d’écriture en Europe. En mars 2005, écritures vagabondes l’invite pour une résidence dramatique à Anvers, en Belgique, avec 4 autres auteurs. Il en revient avec une pièce, Clandestinopolis, qui fait l’objet de plusieurs mises en lecture, notamment au Théâtre du Rond-Point à Paris, à Avignon dans la cadre de la manifestation « un texte » de la SACD (2006), au festival Regards croisés de Grenoble (2007). En 2008, il obtient une bourse du Centre National du Livre et est invité en résidence à la Maison des auteurs du festival Les Francophonies du Limousin, où il reprend l’écriture inachevée de la pièce Les Borgnes. Il travaille avec le metteur en scène algérien, Kheireddine Lardjam, à l’adaptation du texte en vue d’une création en 2012. En 2009, il est invité par le festival Temps de paroles, de la Comédie de Valence, pour une lecture mise en musique de sa nouvelle Paris-Alger, Classe enfer. En mars 2011, il présente à la 10ème édition de la Biennale de Sharjah, une installation qui reprend une séléction de ses textes (romans, théâtre, nouvelles). Intitulée «maportaliche/écritures sauvages», cette pièce, jugée subversive et blasphématoire, a été censurée par les autorités de l’émirat.