performance

Quand les poèmes colonisèrent notre pays

  • MARDI 12 NOVEMBRE 2013 À 19H30

  • Durée : 1h

  • « Le mot Afrique me met en mouvement », écrit Lenaïg Le Touze. Elle s’appuie sur le dessin, l’image, la littérature et la musique pour convoquer les représentations individuelles et collectives, sociales et intimes, que chacun construit face à l’image et l’imaginaire que suscite le continent africain. Après une première recherche présentée aux Rencontres à l’échelle en 2012 (En fumette ou la force plastique des nuages), elle est en résidence à Ramdam à Lyon, puis à trois reprises en Algérie (Alger, Oran) depuis juin 2013. Tewoldebirhan Girmay Tesfay, musicien éthiopien d’Addis-Abeba, l’accompagne. Quand les poèmes colonisèrent notre paysest l’exposition d’un mouvement de recherche, un processus qui part d’une intranquillité politique et tente de préserver la fragilité d’une pensée exploratrice.