théâtre

“If I weren’t Egyptian, …”

  • jeudi 22 novembre 2012 à 19h30
    vendredi 23 à 21h

  • Quitter la terre natale, migrer, traduit un mouvement socioéconomique mais aussi une quête d’ailleurs. Omar Ghayatt a été saisi devant le paradoxe entre deux images : le rêve des clandestins égyptiens vers Lampusa en Italie et un pont à Berne bordé de grillages contre les suicides. Reprenant le fil de Made in Paradise créé avec Yan Duyvendhak et Nicole Borgeat sur le commerce des regards entre Orient et Occident, Omar Ghayatt a conçu «If I weren’t Egyptian,…» avant la révolution de la place Tahrir, mais son mouvement de pensée en participe.

    « Si je n’étais pas égyptien, j’aurais souhaité l’être » est une déclaration devenue proverbiale d’un leader du parti nationaliste égyptien des années 1900 contre la domination anglaise. Et le titre d’un livre corrosif de Alaa Al Aswany contre la junte militaire. A la recherche d’un théâtre de l’image, de l’image cachée parlant par-delà les mots, Omar Ghayatt emmène quatre figures égyptiennes et européenne en voyage intérieur.