lecture

Le Minotaure 504

  • mercredi 16 novembre 2011

  • Un chauffeur de taxi, dans un hallucinant soliloque, met en garde ses passagers contre Alger. Un militaire fou d’aviation attend en vain que quelqu’un, à la foire internationale où il l’expose, s’intéresse au prototype qu’il a quasiment construit de ses mains. Un marathonien court sans fin dans le stade des Jeux olympiques d’Athènes. Un écrivain fantôme outrepasse son rôle…
    Perdus dans le labyrinthe de leurs obsessions, ces héros abandonnés poursuivent inlassablement leur quête. Dans un pays qui leur échappe, leurs cheminements erratiques sonnent pourtant comme autant de promesses de révolte.
    Avec ce petit livre percutant et inspiré, Kamel Daoud, qui vit et écrit dans son pays, pose clairement la question de l’identité : qu’est-ce qu’être algérien aujourd’hui ?

    Ce recueil de nouvelles a été publié aux éditions Sabine Wespieser en mai 2011.