écritures photographie

Pitsha la manga kalina udowo

  • SAMEDI 20 NOVEMBRE 2010 À 18h
    DIMANCHE 21 NOVEMBRE 2010 À 17h

  • Soeuf Elbadawi, auteur et metteur en scène est l’instigateur avec sa compagnie O Mcezo basée à Moroni, en Grande Comore, d’une aventure particulière. Désireux de ré-activer ou de renouveler dans son pays, un théâtre citoyen qui interpelle le public, l’interroge sur lui-même et sur la réalité du monde dans lequel il vit.
    Invité en résidence à Marseille pour tenter la transposition de ce travail, il vient seul, écrire et concevoir les ressorts de moments performatifs, partagés, dans les quartiers Nord, à Kallisté et aux Rosiers. Il imagine une fable sur les « rêves d’ailleurs » (tabiri za manga) à partir des liens noués avec les habitants. Didier Nadeau, photographe marseillais, chemine à ses côtés.
    Pitsha la manga kalina udowo est le nom de ce projet dont les contours mouvants se ré-inventent en s’ajustant au quotidien et aux préoccupations des personnes rencontrées. En langue shikomori le mot manga signifie « un ailleurs », qui serait endroit d’étrangeté mais aussi d’émerveillement, un ailleurs lié au voyage.
    Une résidence qui sonde le réel, comme ses représentations, le vécu de la communauté comorienne, dont témoigneront une série de signes : journal mural, rendez-vous avec le public – habitant, spectateur, acteur.