cinéma documentaire

Je suis celle qui porte les fleurs vers sa tombe

  • samedi 20 novembre 2010 à 11h30

  • Durée : 110'
    projection suivie d'un brunch

  • Hala Al Abdalla est syrienne. Elle vit à Pars de puis 20 ans, ville qu’elle a choisie pour s’exiler de son pays. Je suis celle qui porte les fleurs vers sa tombe s’appuie sur une narration intime pour évoquer la situation politique de la Syrie des années 70 et les utopies contestataires qui ont traversé cette époque.

    Ecoutez le débat radiophonique sur Radio Grenouille a l’issu de cette projection :
    Intimes convictions