De mon hublot utérin je te salue humanité et te dis blablabla
danse/écriture

De mon hublot utérin je te salue humanité et te dis blablabla

  • samedi 21 novembre 2009 à 19H30
    dimanche 22 novembre à 17H00

  • salle seita

  • Une fiction poétique autour de laquelle auteur, acteur et chorégraphe se rencontrent pour une fabrique au présent du plateau, quand les mots et les corps, les sons et les images constituent et fabriquent ensemble la dramaturgie et l’expérience du réel.

    Synopsis : Sur un bateau à destination de la Sardaigne embarque Safia. Safia erre à la recherche de son fils. En maman éplorée, elle veut parlementer avec la mer, avec le ventre de la mer, pour lui restituer son foetus. Son enfant chéri, Karim, a disparu derrière les brumes. Pendant que la voix cassée de Safia fend les mers en voguant sur des eaux inclémentes, celle de Karim, doucereuse, fine, enfantine, l’accompagne dans sa quête éperdue. Une autre voix, sourdant des abysses ténébreuses, est celle d’un K. qui coule. Récit macabre de son naufrage qui s’étalera sur neuf minutes. Neuf minutes qui anéantissent brutalement les neufs mois de la fertilité, les joies de la natalité et le grand récit d’une vie entière. Le chemin qui va de l’utérus maternel au ventre de la mer : telle est l’odyssée tortueuse de Karim et Safia. C’est, en somme, l’histoire du «e » qui disparaît en cours de route. Simple lettre qui se dresse comme un isthme protecteur : celle qui sépare les mots « mère » et « mer ».