Sans applats
installation - théâtre

Sans applats

  • 18, 19 octobre 2007 à 21H
    20 octobre 2007 à 18h

  • durée 60'

  • À une image nourricière, celle des immenses cabas (sacs tati) que charrient les voyageurs en direction du Maghreb, aux abords de la gare maritime de la Joliette, fait écho ce projet protéiforme de création qui se déclinera en plusieurs propositions.
    SANS APLATS est la première proposition publique du projet SACS ET RESSACS. La démarche artistique conjugue l’enquête et la rêverie, entre Marseille et Alger.
    Enquête sur ces sacs, collecte visuelle et sonore de témoignages sur leurs contenus, leurs destinations, leurs histoires, le contexte socio-économique de leur déplacement. Rêverie à partir de l’image elle-même et de sa puissance évocatrice et poétique. En amont du spectacle qui sera crée en mars 2008, Sans Aplats est un espace- labyrinthe, un espace découpé par des sacs dépliés en bâches dans lequel sont installés les matériaux capturés, imaginés et construits au cours du périple (sons, chants, témoignages, textes, images, vidéos, sacs, objets). Cet espace sera habité par les corps et les voix des artistes qui accompagneront le spectateur à se frayer une trajectoire dans cet univers où réel et fiction s’emmêlent.

    La compagnie L’orpheline est une épine dans le pied est depuis 2001 la compagnie associée aux Bancs Publics – lieu d’expérimentations culturelles. Ses directeurs artistiques, Julie Kretzschmar et Guillaume Quiquerez, y développent une recherche sur l’écriture scénique qui interroge les liens entre langages et identités.